Des points de vue élargis de l'industrie et des réseaux élargis : des synergies fortes ? Ensemble pour des routes plus sûres Expérience du GEP

Le plus récent Programme TSR pour les entrepreneurs mondiaux (GEP) La cohorte était composée de trois entreprises, sélectionnées parmi 35 candidats. L'une de ces entreprises était Synergies vivesun leader dans l'analyse automatisée de la sécurité routière. En appliquant l'intelligence artificielle et l'apprentissage approfondi à la vidéo sur la circulation, ils aident les ingénieurs et les planificateurs des transports à mieux comprendre les problèmes et les défis de la sécurité routière et à identifier de manière proactive des solutions.

 

Charles Chung, PDG, Brisk Synergies

Nous avons rencontré Charles Chung, PDG de Brisk Synergies, pour parler de son expérience en tant que membre de la cohorte du GEP.

 

En plus d'être l'une des entreprises gagnantes de la cohorte du PEG de l'année dernière, quelle a été votre expérience globale du programme ?

 

Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre, mais je savais que l'occasion était unique. Une fois que nous avons été acceptés, il était clair qu'il y avait de nombreuses organisations de premier niveau impliquées, qui offraient toutes des perspectives différentes sur la sécurité routière. Chacun abordait le problème avec des approches uniques, ce qui était formidable.

 

Cela nous a ouvert de nombreuses possibilités, en tant que petite entreprise, pour comprendre où nous pouvions nous développer et comment nous pouvions nouer des relations étroites avec les membres de la TSR. Il était vraiment intéressant pour nous de communiquer et de travailler en réseau avec de multiples organisations dans le domaine de la sécurité routière et d'élargir les possibilités de partenariat.

 

Vous avez participé à quelques autres programmes de type incubateur. Comment ont-ils été comparés au GEP ?

 

Oui, nous avons fait quelques accélérations en tant qu'entreprise, à partir d'incubateurs soutenus par le capital-risque comme Laboratoire INFINITI de Hong Kong, en 1776 Le défi de l'autoroute intelligente transsurbaineet FondateurFuel à Montréal. Nous sommes également soutenus par le Centre d'accélération à Waterloo, ce qui nous donne accès à divers programmes d'incubation régionaux.

 

Les BPE ont définitivement été différentes. Le programme de la TSR n'est pas seulement un programme de 3-4 mois, il est de 12 mois, et ses objectifs sont beaucoup plus fluides. Nous n'avons pas été cloisonnés de manière spécifique afin de travailler avec l'organisation et ses membres. C'était rafraîchissant par rapport à d'autres accélérateurs, qui étaient très définis dans le cadre d'un écosystème particulier et d'un axe d'accélération.

 

Comme les clients de la TSR proviennent de divers secteurs d'activité, nous avons également pu explorer en profondeur la manière dont nous pourrions travailler avec différentes entités de manière beaucoup plus organique.

 

Quelles sont les principales façons dont le PEG vous a aidé, vous et votre entreprise ?

 

L'un des moyens les plus significatifs a été que le programme a élargi nos perspectives grâce à des projets communs, et nous avons pu examiner les questions de sécurité routière avec une vision beaucoup plus large. Par exemple, il y a deux projets pour lesquels nous avons établi un partenariat avec la TSR qui apportent des valeurs absolues à un large public.

 

L'un de ces projets est avec le Ville de Houston. Nous offrons notre service de sécurité routière pour évaluer les problèmes de sécurité routière dans la ville. Travailler avec une grande ville comme Houston est passionnant, et cette opportunité est née de notre relation avec la TSR.

 

Nous avons pu élargir nos partenariats en nous impliquant dans le programme de la TSR. Ce programme est un grand coup de pouce pour une petite entreprise comme la nôtre, car à ce stade précoce du cycle de vie de notre entreprise, il est difficile de se présenter devant des entités plus importantes comme Houston pour faire la démonstration de notre technologie.

 

Nous avons un autre projet par le biais de la TSR, en collaboration avec la ville de Bellevue, WA, pour mesurer les quasi-collisions comme indicateur de futures collisions. L'objectif du projet est d'obtenir des validations critiques de ce dont l'industrie a besoin aujourd'hui du point de vue de la sécurité routière. En ce qui concerne la technologie de prévision des collisions, il n'y a pas eu suffisamment de recherches approfondies et à long terme pour en quantifier la valeur. En partenariat avec Bellevue, et grâce au financement et à la facilitation de la TSR, nous utilisons notre technologie et mettons en place une équipe pour effectuer ces recherches. C'est un partenariat vraiment formidable, et cela ne se serait pas produit sans la TSR.

 

Quelles sont les étapes que vous avez franchies depuis votre participation au GEP ?

 

Nous faisons partie de la Cohorte II depuis un an maintenant, et nos revenus ont doublé. Nous avons réussi à pénétrer plus profondément les marchés nord-américains et nous avons commencé à aller au-delà de la vente directe aux villes. Nous travaillons maintenant avec des sociétés d'ingénierie qui peuvent nous aider à faire connaître notre technologie de sécurité routière à un public et à un groupe de clients plus larges. Nous sommes également en mesure de déployer nos technologies beaucoup plus rapidement et à plus grande échelle.

 

Recommanderiez-vous ce programme à d'autres startups ?

 

Absolument. Le PEG a été une grande opportunité pour Brisk, et nous avons tiré des choses vraiment précieuses du programme et de notre collaboration avec l'équipe de la TSR.

 

Vous souhaitez poser votre candidature pour le BPE 2020 ? La date limite est le 30 septembre. Les détails sont les suivants ici.